Maternité Port Royal de Hôpital Cochin

Maternité Port-Royal – Hôpital Cochin 

cochin

Où sommes-nous ?

Nos recherches se déroulent dans l’espace babylab situé au niveau -1 de la Maternité Port- Royal (Service de Monsieur le Professeur Cabrol) de l’Hôpital Cochin à Paris dans le 14ème arrondissement. Le « babylab » de Port-Royal est un laboratoire que nous partageons avec le laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique et dans lequel nous menons des études entièrement dédiées aux nouveau-nés et nourrissons.

Qu'étudions-nous?

Au « babylab », notre groupe s’intéresse au  développement de la motricité et de la perception. En ce moment, nous cherchons à comprendre comment la «  marche » primitive du nouveau-né est intimement liée à la capacité qu’il aura de développer une marche  mature quelques mois plus tard.  Nous sommes particulièrement intéressés à  trouver les meilleurs environnements visuels (mais aussi tactiles et odorants) pour favoriser la coordination des mouvements de bras et de jambes lors du développement de la marche.

Comment nos test se déroulent-ils?

Chaque début d’après-midi, nous passons dans les chambres de la Maternité (niveau +3) pour proposer aux parents et à leurs nouveau-nés l’un des tests que nous effectuons sur la « marche » et la vision (durée totale d’un test : environ 15 minutes).  Les parents intéressés sont invités à descendre au « babylab » (niveau-1) avec leur enfant confortablement installé dans leur berceau (l’enfant est toujours emmené et testé en phase d’éveil calme, juste après avoir été nourri). Une fois dans notre pièce de test, chaque enfant est placé dans les bras d'une expérimentatrice au-dessus d'une table, sur laquelle des scènes visuelles sont projetées à intervalles réguliers et à des vitesses différentes. Nous enregistrons les mouvements des jambes et des bras  de l’enfant en réaction aux mouvements qu'il détecte sur la table. En général, les enfants participent sans problème à ces évaluations, mais, si votre enfant ou vous-même, ne vous sentez pas à l’aise, il est à tout moment possible d’interrompre  la séance.
Afin de mieux analyser les réponses des enfants, nous enregistrons leurs mouvements sur vidéo et parfois en 3D.  Bien entendu, ces données restent strictement confidentielles et anonymes, et seuls les membres de l’équipe de recherche y ont accès : aucun nom propre ne figure sur les enregistrements et ceux-ci sont gardés dans des armoires fermées à clef.
NB : certaines de nos études peuvent concerner des nourrissons plus âgés. Dans ce cas, les parents sont contactés par téléphone et nous leur donnons rendez-vous directement au « babylab » au niveau – 1 à une heure qui leur convient (matin ou après-midi).

Comment utilisons-nous nos résultats?

Chaque étude explore une question particulière du développement de la marche. Par exemple : la projection d’un tapis visuel virtuel défilant sous les pieds de l’enfant et simulant sa marche vers l’avant augmente-t-il le nombre et la coordination de ses pas? Des analyses statistiques sont ensuite menées sur chaque groupe d’enfants enregistrés, ce qui nous permet de tirer des conclusions quant à la question posée. L’étude n’est pas un test médical, et n’apporte pas de renseignements sur les capacités d’un enfant en particulier. La réponse de chaque étude nous apporte en revanche des renseignements précieux sur l’importance de l’environnement visuel dans le développement de la marche chez l’enfant typique et/ou dans les cas de handicap.