La grammaire et la parole

La forme et la fonction des mots

Les grammairiens nous apprennent qu’il existe deux catégories de mots : les mots grammaticaux (articles, pronoms, prépositions…) et des mots de contenu (noms, verbes, adjectifs…). La liste des premiers est « fermée », on ne peut en inventer de nouveaux, alors que la seconde est ouverte et admet constamment de nouveaux membres (surtout des noms). Comment les nourrissons parviennent-ils à assimiler le rôle de chaque catégorie de mots ? Comment peuvent-ils apprendre les différentes formes que peut prendre un mot (déclinaisons des noms, conjugaisons des verbes) sans cours de grammaire ?  Pourquoi tous les enfants (pour une langue donnée) font-ils les mêmes erreurs (en français : tu couriras, ou j’ai prendu ? En quoi ces erreurs marquent-elles une avancée dans l’acquisition de la langue ?

 

L’ordre des mots dans la phrase

Quand et comment les petits français et les petits japonais découvrent-ils le « bon » ordre des mots de leur langue ? En français l’objet suit le verbe (ex : manger une pomme) mais en japonais, pour désigner la même action, on dira « ringo-wo taberu » (pomme manger). Les enfants doivent donc décider précocement à quelle catégorie appartient leur langue maternelle. Sur la base de quels indices ?  Il en ira de même pour les mots grammaticaux  - prépositions en français (ex : je vais à Paris), postpositions en japonais (ex. Tokyo kara je viens Tokyo de) ?