Connaissance des nombres (Course au trésor)

 

En-tete

 

Nous avons réalisé cette année une étude portant sur la connaissance des nombres chez les enfants de CP, auprès de deux écoles (5 classes) de l’Académie du Val de Marne. Vous trouverez ci-dessous un compte-rendu de cette étude et de nos résultats.

Nous remercions chaleureusement l’Inspectrice d’Académie du Val-de-Marne, les Inspecteurs de circonscription, l’ensemble des équipes pédagogiques des écoles où nous sommes intervenus, ainsi que les familles ayant accepté de participer à cette étude.

Présentation de l’étude - Notre équipe, constituée de chercheurs en sciences cognitives, s’intéresse à l’apprentissage des nombres et des mathématiques chez les enfants. Dans le cadre de nos recherches, nous avons effectué une étude auprès de certains enfants de l’école des Bruyères. Dans cette étude, nous avons voulu savoir si le fait de jouer à certains jeux, dits ‘jeux de plateaux’, peut aider les enfants à apprendre à manipuler des nombres. Les jeux de plateau sont des jeux où les nombres sont inscrits dans des cases, et l’enfant lance un dé pour parcourir toutes les cases et arriver jusqu’au nombre 100. Il énumère les nombres de 0 à 100 au fur et à mesure qu’il parcourt les cases.

Pendant une période de deux semaines, les enfants qui participaient à l’étude ont été invités à jouer 4 fois sur une des trois versions de notre jeu,  La Chasse au Trésor . Nous avons conçu trois versions de ce jeu afin de pouvoir étudier si la disposition des nombres sur le plateau a un impact sur l’apprentissage des nombres. Sur le premier plateau, les nombres sont placés à partir du centre, en escargot. Sur le deuxième plateau, les nombres sont disposés de manière plus simple, en ligne. Sur le troisième plateau, enfin, les nombres sont à nouveau disposés en ligne, mais de plus, chaque ligne fait 10 cases, ce qui souligne la décomposition des nombres en dizaines et unités.

Plateaux

 

Avant et après cette intervention, nous avons interrogé les enfants pour pouvoir mesurer les progrès effectués en mathématiques au cours de cette période.

Résultats

Nous avons évalué si les enfants avaient réalisé des progrès sur les différents exercices proposés, à la fin de la période où ils jouaient sur nos plateaux.

Tout d’abord, il est important de noter que les trois groupes d’enfants ont progressé sur tous les exercices au cours de l’étude. Néanmoins, selon les exercices, nous avons pu observer des différences entre les groupes.

1) Comptage: Il s’agit d’un exercice où nous demandons aux enfants de compter à partir d’un nombre donné. Par exemple, voici une des questions de l’exercice : « Tu vas dire les nombres qui viennent après 39. Tu vas dire 5 nombres. » L’enfant doit alors répondre : «  40, 41, 42, 43, 44 ». A cet exercice de comptage, nous avons constaté que les enfants qui avaient joué sur le plateau 10 x 10 avaient encore plus progressé que les deux autres groupes. Notre hypothèse est que le plateau 10 x 10 les a aidés à mieux mémoriser la liste des nombres, car ce plateau donne de meilleures indications sur la manière dont les nombres sont organisés.

2) Comparaison: Dans cet exercice, nous donnions aux enfants deux nombres, et ils devaient trouver lequel était le plus grand. Par exemple, voici une question posée aux enfants : « Quel est le nombre le plus grand, 14 ou 45 ? » Nous avons constaté que les enfants qui avaient joué sur des plateaux bien structurés, c'est-à-dire les plateaux où les nombres étaient placés en ligne, ont fait plus de progrès sur cet exercice que les enfants qui avaient joué avec le plateau en escargot. Nous pensons que ces deux plateaux ont mieux aidé les enfants à apprécier la grandeur des différents nombres, puisque la disposition du plateau pouvait les aider à voir rapidement quelle distance il leur fallait parcourir pour atteindre les différents nombres.

Vous trouverez ici un patron pour imprimer un plateau en version « base 10 » ainsi que les règles pour jouer  avec votre enfant. Ce jeu peut être abordé dès la fin de la grande section de maternelle – avec l’aide d’un adulte !

 

Véronique Izard

Chercheur responsable

CNRS & Univ. Paris Descartes

Arnaud Viarouge

Post-Doctorant

CNRS & Univ Paris Descartes

Cassandra Potier Watkins

Etudiante en Master

EHESS

     

Lucie Martin

Ingénieure d’étude

CNRS & Univ Paris Descartes

Mélanie Brun

Ingénieure d’étude

CNRS & Univ Paris Descartes

Viviane Huet

Technicienne

Univ Paris Descartes