Recherche

Le projet "Mémoire et Cognition" a 3 principaux objectifs. 

En premier objectif, nous visons une meilleure compréhension des bases cognitives et neurales de la mémoire, notamment par 1) l'analyse des différents systèmes mnésiques et de leurs interactions (mises en jeu dans les mécanismes d'apprentissage implicite et explicite, dans l'accès au langage, dans la mémorisation, la consolidation et la récupération des cartes spatiales, des événements et des connaissances), 2) l'analyse des différentes composantes aus sein d'un même système (comme la mémoire spatiale, la mémoire épisodique/autobiographique, la mémoire de travail et la mémoire sémantique), et 3) l'analyse des facteurs qui les modulent (comme la richesse des stimuli, l'émotion, ou l'importance personnelle) en nous basant sur des paradigmes comportementaux innovants et plus proches de la vie quotidienne. Dans la mesure du possible, les protocoles sont appliqués dans une perspective lifespan afin de parvenir à une meilleure caractérisation de l'évolution des fonctions mnésiques (mécanismes d'émergence, de maintien et de déclin) en fonction de l'âge des sujets (e.g., ANR Spalife sur la mémoire spatiale). Nos protocoles comportementaux utilisent les paradigmes expérimentaux classiques et d'autres à visée plus écologiques comme l'immersion dans des environnements virtuels ou l'enregistrement avec la technique SenseCam d'événements de la vie quotidienne. Certains protocoles sont également couplés à des techniques d'imagerie cérébrale en IRMf et/ou en EEG afin de mettre en évidence la topographie cérébrale et la dynamique temporelle de différents types de mémoire (e.g. mémoire autobiographique, mémoire épisodique versus sémantique).

Un deuxième objectif majeur cible une meilleure compréhension des mécanismes de dysfonctionnement mnésiques en s'appuyant sur l'étude des patients présentant des troubles de mémoire dans une approche neuropsychologique et en neuroimagerie. Les études en cours portent plus particulièrement sur les troubles de la mémoire épisodique/autobiographique dans le vieillisement normal, dans la dépression, la maladie d'Alzheimer, les syndromes amnésiques, et les patients présentant des troubles de l'identité (PHRC NEMAUVI et PHRC TRANSMEN). La meilleure caractérisation des processus mnésiques en interaction avec d'autres fonctions cognitives (e.g., fonctions exécutives, métacognition, self) chez les patients atteints de pathologies neuropsychiatriques s'inscrit dans la double perspective fondamentale et plus aplliquée de mise en évidence de marqueurs cognitifs et cérébraux dans les formes prodromiques de ces pathologies (e.g., schizophrénie). 

Le troisième objectif, concerne le développement de nouvelles techniques d'évaluation et de prise en charge comportementale des troubles de mémoire grâce notamment à la mise en place d'outils en réalité vitruelle. Plusieurs projets en cours portent sur l'élaboration d'outils de mesures des processus associatifs de mémoire à court terme et à long terme, des interactions mémoire de travail/mémoire à long terme, de la mémoire spatiale, de la mémoire prospective et de la mémoire autobiographique. Plusieurs programmes de remédiation des troubles de mémoire épisodique/autobiographique sont actuellement testés (soutien de l'Association France Alzheimer). Enfin, nous développons un axe d'étude combinant stimulation cognitive et stimulation transcrânienne (TMS), (chaire d'excellence Paris Descartes).

 

AxesRech