Programme scientifique

Le programme scientifique du Laboratoire Vision Action Cognition (VAC, EA 7326- Institut de Psychologie ) se situe dans le domaine de la Psychologie et des Neurosciences Cognitives. Il porte sur l’étude du fonctionnement cognitif humain avec une approche intégrée en considérant les influences réciproques entre les représentations perceptives, cognitives et motrices.

Le programme scientifique est défini autour de deux principaux axes de recherche :

 

Axe 1- "Boucle Perception-Action : le modèle du contrôle oculomoteur"

Parmi les différentes modalités dont dispose l’Homme pour prendre connaissance de, et interagir avec son environnement, la modalité visuelle joue un rôle prépondérant. L’exploration visuelle est rendue possible grâce aux mouvements rapides des yeux, appelés saccades, réalisés en alternance avec des périodes de fixation durant lesquelles l’information est intégrée. Le système oculomoteur est un modèle qui se révèle très riche pour étudier l’action et son rôle dans la perception, car il permet de manipuler plusieurs modes de déclenchement (saccades réflexes versus volontaires), d’étudier plusieurs processus cognitifs sous-jacents (sélection, attention, mémoire spatiale, inhibition….) et de placer l’individu dans diverses situations expérimentales des plus simples (une saccade vers une cible simple) aux plus complexes (par exemple, séquence de saccades vers des stimuli complexes).

Les recherches de l'Axe 1 portent sur

(1) les mécanismes impliqués dans la programmation et la plasticité des saccades assurant la précision de la visée saccadique, selon le type de saccades, les objets visuels, le contexte visuel et la maturation cérébrale, et

(2) les conséquences de la commande oculomotrice et/ou de sa recalibration sur la perception de l'espace, la perception des objets, la perception trans-saccadique et l'orientation visuo-spatiale.

 

Axe 2- " Interactions Vision, Cognition et Actions : vers une approche intégrative"

Dans ses interactions avec l'environnement, l'individu dispose de différents modes de réponses sous-tendus par différents systèmes moteurs. A partir de ces réponses comportementales, nous étudions les processus mentaux mis en œuvre dans toutes nos activités quelle que soit la complexité de l'environnement ou de la tâche à accomplir. Au-delà des traitements sensorimoteurs plus ou moins spécifiques à chaque système moteur, les projets de l'axe 2 visent à montrer l'existence d'influences réciproques, voire de systèmes communs, entre les différentes représentations, motrices, perceptives, cognitives et émotionnelles.

Les recherches de l'Axe 2 portent sur

(1) l'influence des traitements perceptifs et cognitifs ainsi que du traitement des émotions sur l'action (posture, saccades, mouvements d'interception/saisie manuelle) et

(2) l'influence de l'action sur les performances cognitives et sur les apprentissages.

 

Les axes de recherche originaux proposés s’appuient sur l’expertise des membres impliqués tant sur le plan thématique (motricité oculaire, motricité manuelle, contrôle postural, biais perceptifs, perception de l'espace, traitement des visages, traitement du langage) que méthodologique et technique (mesures comportementales et physiologiques) et s’enrichit de collaborations avec des équipes nationales et internationales. Méthodologiquement, les projets requièrent la mise au point de nouveaux protocoles expérimentaux permettant la combinaison et la synchronisation des mesures comportementales et physiologiques (synchronisation des enregistrements de paramètres cinématiques et/ou dynamiques de mouvements oculaires, manuels ou posturaux avec des réponses éléctroencéphalographiques ou électrodermales).

Les systèmes moteurs sont étudiés pour établir leurs caractéristiques propres mais aussi utilisés comme un moyen d’investigation des fonctions visuelles perceptives et cognitives. Les études menées se placent dans une perspective life-span, ciblant les différentes étapes clés de la vie ou concernent des populations spécifiques (e.g. déficits neurologiques et expertises). Nos recherches sur les individus sains et avec déficits contribuent à la mise au point d’outils d’évaluation (et diagnostic) pour la prévention et la rééducation fonctionnelle dans diverses pathologies et ouvrent également des perspectives en clinique. Diverses applications technologiques sont envisagées afin de proposer à long terme des outils d’évaluation. Ainsi, l’ensemble de nos projets renforce les liens entre la recherche fondamentale en psychologie cognitive et la recherche appliquée.

 

Mots-clés :

Interactions Perception- Action – Cognition ; Vision ;  life-span ; expertise

Modèles postural, oculomoteur et du membre supérieur

Mesures comportementales (Temps réaction ; paramètres oculomoteurs ; paramètres posturaux ; paramètres des mouvements de transports et saisie manuel (reaching et grasping)) et (neuro)physiologiques (EFRPs, EEG (PE et reconstruction de sources et analyse temps-fréquence) ; RED ; EMG). 

La synchronisation des différentes mesures comportementales et physiologiques est nécessaire pour plusieurs projets.