Livre: L'évolution constitutionnelle de l'Egypte

Couverture- EG n°12

Sous la direction de

Jean-Yves de Cara et Charles Saint-Prot

L’évolution constitutionnelle de l’Egypte traduit l’évolution d’un pays qui, après une longue occupation ottomane, a retrouvé sa place dans le concert des nations au XIXe siècle. Cette évolution est bien sûr tributaire des situations politique, économique et sociale touchant le pays, ou du contexte international dans lequel il s’inscrit nécessairement. Mais elle repose aussi sur des conceptions de la place de l’État ou de la religion et sur une conception de l’homme qui dépassent ces contingences et relèvent de philosophie politique. Rédiger une nouvelle constitution n’est pas seulement chercher à légitimer un nouveau régime, et l’analyse du contenu met en évidence les ruptures ou continuités qui inscrivent ce dernier dans l’histoire d’une nation. Le texte soumis au référendum du peuple égyptien en janvier 2014, après une période tumultueuse entamée depuis 2011, est en ce sens un bon exemple de recherche d’un consensus, tenant compte des spécificités du pays pour faire progresser un État de droit auquel ses citoyens aspirent.

Cet ouvrage, rédigé par des experts réunis par l’Observatoire d’Études Géopolitiques et le Centre Maurice Hauriou pour la recherche en droit public de la Faculté de droit de l’Université Paris Descartes, constitue la première analyse d’envergure de ce nouveau texte constitutionnel et de l’évolution égyptienne.

Les auteurs :

Jean-Yves de Cara (Université Paris Descartes) et Charles Saint-Prot (Directeur de l’Observatoire d’études géopolitiques), responsables de l’axe Géopolitique du Monde arabe du Centre Maurice Hauriou de la Faculté de droit de l’Université Paris Descartes ; Christophe Boutin (Université de Caen), Thierry Rambaud (Université Paris Descartes), Frédéric Rouvillois (Université Paris Descartes) , Zeina el Tibi (Observatoire d’études géopolitiques).

 

Table des matières

Avant-propos

Charles Saint-Prot : L’évolution constitutionnelle de l’Egypte de  1805 au référendum de 2014.

Jean-Yves de Cara : Les grandes lignes institutionnelles

Christophe Boutin : Identité et souveraineté dans la constitution égyptienne de 2014

Frédéric Rouvillois : Les libertés c fondamentales

Zeina el Tibi : Les droits de la femme

Thierry Rambaud : Le pouvoir judiciaire  dans la Constitution de 2014

Texte soumis au référendum des 14/15 janvier 2014

 

Editions Karthala, collection Études géopolitiques n°11

Parution le 10 janvier 2014, 184 pages, 18 euros  ISBN  :  978-2-8111-1095-6

www.karthala.com   www.etudes-geopolitiques.com   http://recherche.parisdescartes.fr/cmh