23 octobre 2018 : Les ports maritimes face aux défis du développement durable

4 oct 2018_Ports maritimes_Affiche

Colloque international organisé par le Centre Maurice Hauriou, la Fondation maison des sciences de l'Homme, le Programme régional France - Amérique latine - Caraïbe (PREFALC) et l'Universidade Federal do Cearà (Brésil)

Mardi 23 octobre 2018 de 8h45 à 17h

Ancienne bibliothèque de recherche

Faculté de droit, d'économie et de gestion

10, avenue Pierre Larousse

92240 Malakoff

 

Direction scientifique :

Mme Julia MOTTE-BAUMVOL, maître de conférences et membre du Centre Maurice Hauriou

Mme Marine CHOUQUET, maître de conférences et membre du Centre Maurice Hauriou

 

Programme complet à télécharger ICI

Entrée libre

 

Présentation :

À une époque où 90% des échanges commerciaux internationaux s’effectuent par la voie maritime, les ports sont des cibles particulièrement sensibles pour la mise en oeuvre des objectifs du développement durable.

Qu’ils soient de pêche, de commerce ou de plaisance, les ports maritimes se retrouvent au centre de la recherche d’un équilibre entre une croissance économique partagée et la nécessaire préservation des territoires sensibles sur lesquels ils sont implantés. Le législateur français ne s’y est d’ailleurs pas trompé, en imposant l’intégration des enjeux du développement durable aux grands ports maritimes (article L. 5312-2 du Code des transports).

Le projet part du constat de l’importance des ports en tant que moteur d’activité économique dans les pays développés et dans les pays en développement mais se détache des publications actuelles en la matière puisqu’il s’intéresse plus particulièrement à un processus récent de régulation juridique portant sur les effets de son aménagement et de son activité. En ce sens, le colloque propose d’analyser, dans une perspective transversale et interdisciplinaire, la manière dont ces objectifs sont mis en œuvre dans l’espace portuaire, tant du point de vue des activités qui s‘y exercent, que de celui des infrastructures qui les supportent. Les contributions individuelles au colloque seront regroupées dans un ouvrage collectif publié en 2019.