MATIN Jeux de genre en campagne

"Genre et sexualité dans la présidentielle française de 2012"

Jeudi 27 septembre 2012

Amphi Durkheim, en Sorbonne

Sous la responsabilité de Marion Paoletti (université Montesquieu Bordeaux IV, centre Emile Durkheim), Margaret Maruani (MAGE), Sandrine Levêque (université Paris 1 CRPS-CESPP), Lucie Bargel (université de Nice, Ermès) et Catherine Achin (UPE, Cresppa-CSU & Largotec)

Programme

Photothèque

Ci-dessous la rediffusion vidéo de chaque intervention (Ne sont rediffusées que les vidéos des personnes ayant explicitement donné leur accord).

Introduction du Colloque

 

Margaret Maruani, sociologue, directrice du Mage ‐ réseau de recherche international et pluridisciplinaire "Marché du travail et genre" et de la revue Travail, genre et sociétés

 

 

 

 

MATIN

Jeux de genre en campagne  

 

Présidence : Janine Mossuz‐Lavau, politiste, Cevipof‐Sciences Po

Session 1 : Retour à la normâle

 
 

Éric Fassin, sociologue, Université Paris 8, ENS/LABTOP
C’est l’histoire d’un mec – normal, blanc, quoi ! Masculinité, blanchité et « normalité » dans la campagne présidentielle française

 

 

Clément Arambourou, politiste, IEP de Bordeaux/Centre Durkheim
Le double horizon des masculinités du métier politique. Une étude de trois hommes candidats à l'élection présidentielle française de 2012
Pour cause de panne technique retransmission audio uniquement

 

Discutante : Françoise De Barros, sociologue, Université Paris 8, Cresppa‐CSU

 

 

 

Échange avec le public

 

Frédérique Matonti, politiste, Université Paris I/CRPS
Marine Le Pen et le « salto du stigmate » (suite)

Cette intervenante n'a pas souhaité être ni filmée ni enregistrée

 

Session 2 : Le salto du stigmate

 

Marion Paoletti, politiste, Université Bordeaux/Centre Durkheim
Les porte‐parole des candidat‐e‐s : des rôles paritaires pour performer son genre avec classe ?

 

 

 

Discutante : Juliette Rennes, sociologue, politiste, EHESS ; Échange avec le public

Pour accéder à toutes les vidéos du matin, cliquer ici

Crédits :

Baptiste Delporte, Djamel Rebai, Lahcen Soussi, Thomas Zoritchak – Médiathèque de l’Université Paris Descartes