Séminaire "Humanitaire"

 

Hôpital Cochin/Université de Paris Descartes

Maison des Adolescents- Maison de Solenn

Travail clinique en situation humanitaire

Année 2016-2017

Avec l’aide de l’Association Internationale d’Ethnopsychanalyse (A.I.E.P.)

www.clinique-transculturelle.org et www.mda.aphp.fr

 

Responsable : Mayssa’El Husseini

 

Objectifs : Etude des situations de traumas extrêmes du fait de catastrophes, de maladies, de conflits armés, d'oppression d'une population par une autre, de famines, de déplacements de populations, etc. Ces situations désorganisent le lien social, les structures collectives, les familles… Elles peuvent générer une psychopathologie qui dépend du contexte dans lequel ces traumatismes sont vécus. Les enfants sont particulièrement vulnérables dans ce type de situation. Nous analyserons les réponses spontanées et organisées mises en œuvre. En effet, ces situations, les hommes ont dû les affronter depuis toujours et, tenter de trouver des réponses pour surpasser les états de détresse qui en résultent. L'intervention en situation humanitaire amène donc à poser les bases d'une clinique nouvelle, transculturelle, puisqu'elle doit tenir compte de ce que vivent et expriment les populations concernées, les modes d'intervention des agents de l'humanitaire, la façon dont les uns et les autres se rencontrent et créent une dynamique relationnelle qui a pour projet de soigner et d'aider. Des programmes sont aujourd'hui mis en œuvre par les Organisations Internationales et les Organisations Humanitaires pour aider ces populations au plan de la souffrance psychique. Sur la base du respect de leur propre monde culturel, des praticiens s'engagent dans ces programmes de santé mentale. Ils sont amenés à réfléchir sur leurs pratiques et leurs théories en fonction des situations auxquelles ils sont confrontés, des modes de penser la souffrance et de la soigner dont disposent les personnes qu'ils veulent aider. Différents supports seront utilisés : films, exposés…

 

Calendrier : vendredi de 16h à 19h45

 

02/12/16 : Particularités de la fonction du soignant en santé mentale sur les terrains en crises

- Le travail de psychologue en terrain de crise et en terrain humanitaire - Mayssa' El Husseini

- Cellule de gestion de stress auprès des équipes en humanitaire - Nicolas Veilleux (MSF France)

 

06/01/17: Populations rencontrés en terrains humanitaires 1

- Précarité sociale, traumatismes psychiques et fonctionnements limites, une logique de survie psychique comme dénominateur commun- Sophie Fierdepied

- Enfants de la rue de Casablanca: enfants et adolescents exilés dehors- Asmaa Bernichi

 

10/03/17 : Populations rencontrés en terrains humanitaires 2

- Etat des lieux des mouvements de migrations actuelles - MSF Belgique

- Dispositif d'accompagnement psychologique auprès des migrants en bateaux - MSF Belgique/France

- Point sur la santé mentale en situation humanitaire – Christian Lachal

 

Bibliographie :

Baubet T, Leroch K, Bitar D, Moro MR. (Eds), Soigner malgré tout. Vol. 1 : Traumas, culture et soins. Grenoble : La Pensée sauvage ; 2003.

Feldman M, Asensi H, Moro MR. (Eds) Le devenir des traumas d’enfance. Grenoble : La Pensée Sauvage ; 2014.

Mouchenik Y, Baubet T, Moro MR (Eds) Manuel des psychotraumatismes. Cliniques et recherches contemporaines. Grenoble : La Pensée sauvage ; 2012.

 

Salle Lebovici (à côté de l’accueil), Maison des adolescents de Cochin

Il est impératif de respecter les horaires de début et de fin de séminaire

Renseignements et inscriptions : Sophie Wéry : sophie.wery@cch.aphp.fr

( : 01 58 41 28 01 - Fax : 01 58 41 28 03

Ces séminaires sont assurés dans le cadre de l'AIEP (Association Internationale d’Ethnopsychanalyse). Une adhésion vous est demandée pour assister aux séminaires. Bulletin d'abonnement à découper et à renvoyer avant le séminaire au Pr Marie Rose Moro, Maison des adolescents de Cochin, 97 Bd de Port Royal, 75014 Paris

 

Adhésion 2016 à l’AIEP (Séminaire Travail clinique en situation humanitaire)

NOM et PRENOM …………………………………………………………………………………………

Adresse ……………………………………………………………………………………...........................

Mail …………………………………………………….......................................................................

 

Règlement de 40 euros à joindre par chèque bancaire libellé à l’ordre de l’AIEP