ANDREJEW Zoé

Psychologue clinicienne 

Année de Thèse 3

Contact : zoe.andreyev@gmail.com

 

 

Titre de la thèse

La question de la traduction dans la théorie et la clinique psychanalytiques : « l’infans traducteur » de Jean Laplanche à l’épreuve du transfert et de l’après-coup.

 

Nom du directeur de recherche

Françoise Neau

 

Résumé

Ma recherche porte sur le développement théorique et  la validation clinique de la théorie dite «  traductive » de Jean Laplanche, universitaire, traducteur et psychanalyste français (1928-2012). Jean Laplanche n’ayant pas publié de clinique, l’objet de cette thèse est d’explorer les implications et la productivité clinique de ce « modèle traductif » des origines du psychisme humain, qui reprend la rencontre fondamentale entre le nourrisson « infans » et l’adulte. D’un point de vue théorique, le modèle traductif de Laplanche s’inscrit dans une évolution de sa pensée personnelle, fondée à la fois sur son expérience de l’enseignement et de la traduction des œuvres de S. Freud, sur le dialogue théorique avec ses contemporains, psychanalystes et philosophes, et sur une interrogation théorico-clinique concernant la nature et les origines de l’inconscient et de la pulsion, qui ne doivent pas être confondus.

 

Thème(s) de recherche

Psychanalyse, psychopathologie, métapsychologie, traduction,  langage et psychanalyse

 

Mots clés : Traduction, Jean Laplanche, Freud, psychanalyse

 

Participation à un Thema

Thema Psychopathologie fondamentale et métapsychologie

 

Publications scientifiques

ACL :

Z. Andreyev, F.Neau : « L’adolescent traducteur », Revue de psychologie clinique et projective, à paraître