Séminaire USPC Psychanalyse et écriture 13 décembre C. Chabert

Séminaire de recherche du Collège USPC 

psychanalyse, psychopathologie et psychologie clinique

PSYCHANALYSE ET ECRITURE

Co-animé par J.-F. Chiantaretto (UTRPP, Paris 13) et F. Neau (PCPP, Paris Descartes).

 

Séance du jeudi 13 décembre 2018(Code d’entrée de l’USIC : 02348

 

Catherine CHABERT

« Tailleur de mots.

Ecrire en psychanalyse : raconter, inventer, construire. »

 

« J’emprunte le mot « tailleur de mots » à un jeune rappeur du Bronx et à ses amis, adolescents perdus des années 70, qui se battent comme ils peuvent, avec les mots comme seules armes… Certes, l’analogie est lointaine, et pourtant l’identification est parlante pour moi : comment faire avec les mots pour dire la psychanalyse, sa clinique et la métapsychologie qui l’accompagne ?

L’écriture en analyse s’inscrit dans un entre-deux qui respecte les doubles appartenances, entre réalité psychique et réalité matérielle, fantasme et refoulement, représentations et affects, plaisir et déplaisir… Mais ce qui compte quand j’écris, c’est l’adresse, une forme de duplication du transfert qui permet de tailler les mots pour moi et pour l’autre. Un emmêlement parfois étrange du récit et de la fiction, un emballement jubilatoire des constructions théoriques, une découverte inattendue des replis transférentiels. Et aussi, la précieuse condensation d’un recentrement narcissique et d’une attente libidinale. 

Je parlerai de la construction de Maintenant, il faut se quitterqui a été une expérience effective de rassemblement de ces diverses composantes. «  C. C.

 

Catherine Chabert, psychologue, est psychanalyste, membre de l’Association Psychanalytique de France  et professeur émérite en psychologie clinique et psychopathologie à l’université Paris-Descartes où elle a longtemps enseigné et dirigé le Laboratoire de psychologie clinique et de psychopathologie. 

 Auteur ou collaboratrice de nombreux ouvrages et articles, directrice du Traité de psychopathologie de l’adulte (3 tomes, Dunod) et de la collection Psychopathologie et  Psychanalyse (Dunod), co-directrice de la revue Libres Cahiers de Psychanalyse, elle a publié notamment Féminin mélancolique (Puf, 2003), L’amour de la différence (Puf, 2011), La jeune fille et le psychanalyste (Dunod, 2015), Maintenant il faut se quitter(Puf, 2017).

 

Le 2èmejeudi du mois, hors vacances scolaires, de 21 à 23h, à l’USIC, 18 rue de Varenne, 75007 Paris.

Ouvert aux étudiants de Master de SPC, aux doctorants et jeunes docteurs,

aux cliniciens et enseignants-chercheurs intéressés.

Une participation régulière au séminaire est souhaitée, afin qu’il puisse fonctionner comme un groupe de travail (une pré-inscription est demandée :jfchant@wanadoo.frou fr.neau@free.fr)

 

 

Séminaire de recherche du Collège USPC 

psychanalyse, psychopathologie et psychologie clinique

PSYCHANALYSE ET ECRITURE

Co-animé par J.-F. Chiantaretto (UTRPP, Paris 13) et F. Neau (PCPP, Paris Descartes).

 

En quoi, selon quelles modalités, avec quels enjeux et jusqu’où l’écriture concerne-t-elle et implique-t-elle spécifiquement les psychanalystes, ainsi que tous les cliniciens qui se réfèrent à la psychanalyse, dans leurs pratiques et dans leurs recherches ? 

 L’écriture a été fondatrice dans l’invention freudienne de la psychanalyse, des Lettres à Fliess au modèle du bloc-notes magique, de l’écriture de cas à l’élaboration de la métapsychologie, en passant par l’écriture historienne et l’approche « impliquée » de l’écriture. Qu’elle soit source d’inhibition ou de plaisir, support ou espace du penser, à usage intime ou à vocation publique, « potentielle » ou effective, l’écriture reconvoque aujourd’hui encore le geste freudien, pour tout clinicien fondant et interrogeant sa pratique clinique dans la référence à la psychanalyse – à ce titre intrinsèquement chercheur.

 Le séminaire prévoit à chaque séance un temps de présentation et un temps égal de discussion et d’échanges entre les participants. Nous inviterons tantôt des psychanalystes qui écrivent, tantôt des écrivains ou des essayistes qui donnent à penser le rapport intrinsèque de la psychanalyse à l’écriture. Loin de la tradition de la « psychanalyse appliquée », nous privilégierons la dimension analysante de l’œuvre. 

 

Le 2èmejeudi du mois, hors vacances scolaires, de 21 à 23h, à l’USIC, 18 rue de Varenne, 75007 Paris.

Ouvert aux étudiants de Master de SPC, aux doctorants et jeunes docteurs,

aux cliniciens et enseignants-chercheurs intéressés.

Une participation régulière au séminaire est souhaitée, afin qu’il puisse fonctionner comme un groupe de travail (une pré-inscription est souhaitable : jfchant@wanadoo.frou fr.neau@free.fr

 

 

 

Programme 2018-2019

 

8 novembre : Ghyslain Levy (psychanalyste)

13 décembre : Catherine Chabert (psychanalyste, professeur émérite U. Paris Descartes)

10 janvier : Fabrice Mourlon (MCF littérature U. Paris 13)

14 février : Patrick Avrane (psychanalyste, écrivain) 

14 mars : Laurence Kahn (psychanalyste) 

11 avril : Laurence Aubry (psychanalyste, MCF littérature)