Collection "Santé Société"

 

Nom de la collection : 

« Santé Société »

Objet de la collection : 

La collection a pour objectif de stimuler le débat et la réflexion autour des grands enjeux de la santé dans notre société. Elle accueille donc un large éventail d’approches disciplinaires et intersectorielles, traitant des liens entre Santé et Société. Parmi ces grands enjeux, la caractérisation, la mesure, la construction et l’évolution des inégalités sociales de santé, la transformation de l’offre et de l’accès aux soins et ses conséquences pour la santé, les changements dans l’organisation du système de santé et de protection sociale, les politiques, stratégies et interventions de lutte contre les inégalités sociales de santé ; l’évaluation des interventions et des politiques de santé, ou encore  les approches de « santé urbaine ».

Co-direction de la collection : 

Les directeurs de collection sont nommés pour quatre ans par le conseil de fédération de l’IFERISS, sur la base du volontariat des chercheurs membres de l’IFERISS. Ils recherchent et choisissent les manuscrits, et assurent le suivi des projets éditoriaux sélectionnés.

L’IFERISS est une fédération de recherche inter-universitaire dont l'objectif principal est de promouvoir et de dynamiser l'activité scientifique autour des thématiques « Santé Société » dans une approche interdisciplinaire. La thématique « Santé Société » rassemble  des disciplines scientifiques qui concourent à la recherche et en santé publique (épidémiologie, biostatistique, économie,  sociologie, sciences politiques, psychologie, psychosociologie appliquées au domaine de la santé). Dans un domaine tel celui de la santé publique et de ses implications, l’interdisciplinarité est particulièrement nécessaire pour faire avancer les résultats de recherche. C’est par la confrontation des concepts et des outils autour d’un même objet reconnu complexe - la santé - que la connaissance et la compréhension peuvent avancer de même que l’innovation méthodologique. Ce point d’ancrage qu’est l’interdisciplinarité reflète l’originalité du projet éditorial outre la thématique « Santé » abordant notamment les inégalités sociales de santé, l’évaluation des interventions et des politiques publiques de santé, et la recherche sur les systèmes de santé.

Quatre membres chercheurs de l’IFERISS assurent la direction de la collection « Santé Société » à partir de sa mise en place :

- Mme Haschar-Noé Nadine, Maître de conférences

- Université Toulouse 3

- Mr Lang Thierry, Professeur des universités – Université Toulouse 3 – Praticien hospitalier CHU de Toulouse

- Mme Munoz-Sastre Maria-Teresa, Professeur des universités – Université Toulouse 2- Mme Poirot-Mazères Isabelle, Professeur des universités – Université Toulouse 1

Nadine Haschar-Noé est sociologue, maître de conférences au laboratoire PRISSMH, équipe « Sports, Organisations, Identités » de l'Université Paul Sabatier. Elle est aussi chercheure associée au Laboratoire d'analyse des sciences sociales du politique (LASSP, IEP Toulouse) et à l'IFERISS (Institut fédératif d'études et de recherches interdisciplinaires Santé-Société) de l'Université de Toulouse. Elle a réalisé sa thèse sur la construction socio-historique des politiques sportives municipales. Dans une perspective de sociologie de l'action publique territoriale, elle étudie plus particulièrement les processus sociaux à l'œuvre dans la définition du sport, de la culture ou de la santé comme « catégories » d'action publique, la mise en œuvre de programmes d'actions, leur instrumentation et leur gouvernance territoriale. 

Thierry Lang est Épidémiologiste et Professeur à l’Université Paul Sabatier et Praticien hospitalier au CHU de Toulouse. Il est responsable de l’équipe « Inégalités Sociales de Santé, cancer et maladies chroniques » de l’unité mixte 1027 Inserm – Université Paul Sabatier, Toulouse 3. Thierry Lang est par ailleurs directeur de l’Institut Fédératif d’Études et de Recherches Interdisciplinaires Santé Société (IFERISS), membre du Scientific Reference Group de l’action conjointe européenne Equity Action. Il est responsable du registre REIN en Midi-Pyrénées et président du Comité de suivi épidémiologique des conséquences sanitaires de l’explosion de l’usine AZF. Membre de la Commission Spécialisée Prévention, éducation et promotion de la santé (CSESP). Président du groupe de travail sur les inégalités sociales de santé du HCSP.

Maria-Teresa Munoz-Sastre est Docteur en Psychologie et Professeur de psychologie de la santé à l'Université Jean Jaurès, Toulouse. Elle est codirectrice de l’Unité de Recherche Interdisciplinaire OCTOGONE et directrice du laboratoire Centre d’Etudes et de Recherches en Psychopathologie, CERPP. Elle dirige la spécialité de Master Psychopathologie clinique et de la santé, le Master Professionnel Psychologie de la santé et le Master Recherche Psychopathologie et Psychologie de la Santé.

Isabelle Poirot-Mazères, professeur de droit public à l’Université Toulouse 1 Capitole, est co-directrice de l’Institut Maurice Hauriou (Université Toulouse I – Capitole), une unité de recherche et de formation participant au développement et à la valorisation de la recherche en Droit Public. Son champ de recherche et d’enseignement est celui du droit de la santé et des nouvelles technologies, et elle est responsable du Master 2 Droit de la santé et de la protection sociale.

Comité de lecture 

Le comité de lecture est composé des chercheurs membres de l’IFERISS, et les membres de ce comité seront proposés par le conseil de fédération en fonction des disciplines abordées dans les ouvrages.

Publication envisagée en 2015 : 

L’évaluation des interventions de réduction des inégalités sociales de santé. L’expérience d’un programme interdisciplinaire.
Cadence de publication : au minimum 1 ouvrage par an

Format : 16 cm X 24 cm Nombre de signes : 400 pages maximum

Plan de financement : Co-financement auprès de partenaires publics et privés.

Public visé : La collection s’adresse aux chercheurs mais aussi aux praticiens et aux professionnels de la santé publique s’intéressant aux aspects collectifs de la santé, aux inégalités sociales, aux déterminants sociaux de la santé et aux enjeux pour le système de santé.Participation à la communication : réseaux de l’IFERISS, appui des PUM à promotion de l’ouvrage

Modification de la charte : la présente charte ne peut être modifiée qu’avec l’accord des PUM

Charte graphique

Corps du texte

● Utiliser Times New Roman (TNR) taille 12 pour le corps du texte ; interligne multiple de 1,15 ; 

● Citations en retrait TNR 10 avec marge droite / gauche 3 cm ;

● Utiliser les italiques pour les titres d’œuvres littéraires ou artistiques et pour les mots étrangers isolés ;

● Les titres d’œuvres en français s’écrivent selon les normes de l’Imprimerie nationale :--‐ avec une majuscule uniquement au premier mot du titre lorsqu’il ne commence paspar un article défini : Lumière silencieuse, Amours chiennes, Une famille brésilienne ;--‐ avec une majuscule uniquement à l’article défini initial lorsque le titre forme unephrase : La guerre de Troie n’aura pas lieu, Le roi s’amuse--‐ au premier mot et au premier substantif (et aux adjectifs et adverbes qui le précèdent)pour tout autre titre qui commence par un article défini : Le Nouveau Monde, La Rue desmiracles ;

● Dans les titres anglais, la majuscule se met à tous les mots sauf les suivants : a, an, and, as, at, by, for, in, of, on, the, to.Ex. : Gone With the Wind, Heart of Darkness, The Catcher in the Rye, Of Mice and Men, AsYou Like It.

● Vérifier la présence d’espaces insécables pour la ponctuation haute (?!;:), à l’intérieur desguillemets (« citation ») et avant le symbole de pourcentage (%) ;

● Les majuscules doivent être accentuées ;

● On ne met pas de majuscule aux titres ou fonctions, tels que « roi », « général », « prince », « ministre »… ;

● Les guillemets français sont utilisés prioritairement. Les guillemets anglais ne sont utilisés qu’à l’intérieur d’une citation qui se trouve déjà entre guillemets français : « La mention “Bon à tirer” doit figurer avant la signature. »Titres et inter-titres

● Utiliser Times New Roman (TNR) taille 13 ou 14 soit une à deux tailles supérieures au corps du texte ;

● Pas plus de 3 niveaux ;

● Utiliser de manière hiérarchique : gras, italique ou gras italique, romain ;Charte éditoriale, charte graphique et comité de lecture – collection « Santé et Société » aux PUM - 23/06/2015

● Pas de ponctuation à la fin.Notes

● Réalisées à l’aide du logiciel d’intégration automatique de note en bas de page ;

● Dans le corps du texte, le numéro d’appel de note doit toujours être placé avant les signes de ponctuation, et un espace insécable doit être inséré entre le mot auquel il se rapporte et l’appel de note :1. Chateaubriand l’appelle « le grand expiateur 1 ».2. Veuillez agréer 1…3. Qu’en pensa-t-il 1 ?● Le numéro de note en bas de page ne doit pas être suivi d’un point s’il est en exposant ou entre parenthèses ;

● Utiliser TNR 10 ;

● La note sera rédigée en un seul paragraphe. Si elle comporte des vers, ceux-ci seront placés les uns après les autres séparés de « / » ;

● La note se termine par un point.Citations

● Les citations courtes (moins de trois lignes de texte, trois vers ou moins) seront incorporées dans le corps du texte entre guillemets (« citation »), dans la même police (TNR 12) que celle du corps du texte ;

● Les citations longues (plus de trois lignes, plus de trois vers) seront mises en retrait (3 cmgauche/droite), en police TNR 10 et sans guillemets ;

● Attention à ne pas citer plus de 10 % du texte original, sinon il faudra veiller à effectuer une demande de droits à titre gracieux ;

● Les références bibliographiques devront figurer en abrégé en fin de citation et mises entre parenthèses en ne mentionnant que le nom de l’auteur et l’année, et éventuellement la ou les pages lorsqu’une citation est utilisée (« ibid. », « op. cit. », etc. ne seront donc pas utilisés). Ex. : (Le Moine, Date, p. 57) ou (Lévy et Lussault, 2003)

● Tout passage non reproduit d’une citation doit être remplacé par des points de suspension entre crochets, de même que toute modification ou commentaire personnel : […].

Guillemets et citations :

1. Si le début de la citation est fondu dans le texte (le premier mot de la citation n’a pas de capitale), le point final se met à l’extérieur des guillemets : Mme Lepic compare les cheveux de Poil de Carotte à des « baguettes de tambour. Il userait un pot de pommade tous les matins si on lui en donnait ».

2. Si la citation débute par une phrase complète (son premier mot prend une capitale initiale), le point final est placé à l’intérieur des guillemets :Deux siècles avant notre ère, le poète Térence affirmait : « Je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger. »

Bibliographie

● Elle sera de préférence constituée en une seule partie en fin d’ouvrage, et divisée au maximum en 2 parties : 1) sources et 2) littérature secondaire ;

● Police TNR 12 ;

● Elle sera organisée par ordre alphabétique des noms des auteurs ; et dans le cas de plusieurs citations du même auteur, par date de la plus ancienne à la plus récente. 

● Ouvrages un ou plusieurs auteurs :Le nom s’écrira en petites majuscules sauf la lettre initiale, suivi des initiales du prénom en petites majuscules, puis du titre de l’ouvrage, de l’éditeur, de la ville et de l’année de publication. Ex. : BOURDIEU P., Choses dites, Minuit, Paris, 1987.Ex. : LASCOUMES P., LE GALES P. (dir.), Gouverner par les instruments, Presses de Sciences Po, Paris, 2004.Ex : MINOVEZ J-M., VERNA C., HILAIRE-PEREZ L. (dir.), Les Industries rurales dans l’Europe médiévale et moderne, Presses universitaires du Mirail, coll. « Flaran », Toulouse, 2013. 

● Chapitre dans des ouvrages collectifs :Ex : LAZZAROTTI O., « Patrimoine », dans LEVY J. et LUSSAULT M. (dir.), Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, Belin, Paris, 2003.2. DURAN, P., « Les non-dits de l’évaluation », dans TIMSIT G. (dir.), Les administrations qui changent : innovations techniques ou nouvelles logiques ?, Presses universitaires de France, Paris, 1996

.● Articles de revues : Le style Vancouver sera utilisé comme suit :Si moins de 6 auteurs:Ex. :VEGA K-J., PINA I., KREVSKY B. Heart transplantation is associated with an increased risk for pancreatobiliary disease. Ann Intern Med. 1996; 124(11):980-3.Si plus de 6 auteurs:Ex.:KIVITS J., FOURNIER C., MINO J-C., FRATTINI M-O., WINANCE M., LEFÈVE C., et al. Jalons pour une recherche interdisciplinaire en santé et en sciences humaines et sociales : apports d’un séminaire de recherche. Santé Publique. 2013; 25(5): 57986. EX. :BABELON J-P., CHASTEL A. La notion de patrimoine. Revue de l’art. 1980; 49 :52-68.Caractères spéciaux

● Identifier et fournir les polices sources (grec, hébreu, arabe…) ;Joindre une copie papier des caractères et citations en question pour vérification.Sigles et abréviations

● Les sigles seront écrits en majuscules et sans points : SNCF, CEDEX, AFNOR, RATP…

● « premier », « deuxième », « troisième » s’abrègent ainsi : 1er, 2e, 3e.

● Les siècles s’écrivent en petites capitales : XIXe siècle.Charte éditoriale, charte graphique et comité de lecture – collection « Santé et Société » aux PUM - 23/06/2015

● « éditeur » et « édition » s’abrègent « éd. » (et non « eds. », qui est l’abréviation anglaise).

● L’abréviation de « et caetera » est « etc. » (et non « etc… »).

● L’abréviation de « pages » est « p. » (et non « pp. »).

Comité de lecture

Bénédicte Bevière-Boyer MCF, Laboratoire de droit médical et de la santé, Université Paris VIII 

Christian Byk Juge à la cour d'appel de Paris. Il Spécialiste de : l’éthique, Lois de bioéthique, Droit médical, Droit de la santé, Santé publique, Droit des contrats Spécialiste du droit international et du droit des sciences et des techniques dirige l'Association internationale droit éthique et science et le comité d'éthique des sciences de la Commission française pour l'UNESCO. 

Gérard Chasseigne PR émérite, Université de Reims Psychologue cognitiviste, 

Jacques Defrance PR émérite,  Université Paris-X Nanterre, Centre de sociologie européenne-CNRS. 

Corinne Grenier Senior Professor, HDR, Laboratoire Centre d’Etudes et de Recherche en Gestion, Université Aix-Marseille 

Marina Honta PR, Laboratoire Cultures Education Sociétés, Université de Bordeaux 

Frédéric Kletz Maître-assistant, Centre de Gestion Scientifique de l’Ecole des Mines de Paris 

Pierre Lombrail PU-PH, Laboratoire Educations et spécialiste du jugement et de la décision. Sociologie et histoire sociale des pratiques sportives et corporelles  de leur médicalisation et rapports à la santé Spécialiste de la réorganisation, l’innovation et la gouvernance du système et des organisations de santé Sociologie des politiques et de l’action publique Spécialiste de la gestion de ressources humaines, l’organisation, le management public, la santé au travail Docteur en médecine et de santé publique Pratiques de Santé, Université Paris XIII 

Fred Paccaud PR, Institut de médecine sociale et préventive, Lausanne 

Frédéric Pierru CR, Centre d'Études et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales, CNRS - Spécialiste en épidémiologie et en santé publique Sociologie de l’Etat et de l’action publique, sociologie des professions de santé Université de Lille II 

Marie Préau PR, Laboratoire GRePS Groupe de Spécialiste de la psychologie sociale de la santé Recherche en Psychologie Sociale, Université Lyon 2 

Bruno Quintard PR, Laboratoire de Psychologie, Santé et Qualité de Vie, Université de Bordeaux Spécialiste de la Psychologie de la Santé et Psychologie Différentielle 

Marie-France Raynault PR, Centre Léa Roback, Montréal Médecin en santé communautaire, 

Guillaume Rousset MCF, Institut de Formation et de Recherche sur les Organisations Sanitaires et Sociales, Lyon spécialiste des politiques publiques Spécialiste du droit des établissements de santé, du droit des patients, du droit du médicament 

Laëtitia  Roux MCF, IAE Lille, Université Lille 1 Spécialiste du secteur sanitaire et social