Séminaire de l'EFY

SÉMINAIRE « Prendre corps »

Le laboratoire du corps, le corps comme laboratoire

 

« Le corps, ça devrait vous épater plus que ça » disait Lacan. Il rappelait à sa manière que le fait d’être incarné, de constituer une entité organique, articulée, en relation, est l’expérience fondatrice, à réinterroger sans cesse. La modernité occidentale passe pour l’avoir méprisé sous la double influence du moralisme chrétien et de l’impératif rationnel. Cette vue simpliste sans être fausse est aujourd’hui dépassée. Le corps pourrait enfin être reconnu dans toute sa polysémie, grâce à une philosophie revisitée, aux sciences humaines, à une médecine qui fait droit à sa globalité, à une histoire des cultures moins abstraite. 

La pratique du yoga fait découvrir les multiples registres de ce que nous appelons « corps » à travers l’aménagement d’un espace intérieur où circulent le souffle et les énergies, espace d’une résonance entre la chair, l’esprit et le monde. Elle désigne un horizon au sujet, qui s’expérimente lui-même, entre maîtrise et risque, identité et changement, soi et l’autre. Cette pratique s’articule, dans sa culture d’origine, qui est le monde indien, à des systèmes de pensée complexes, à des discours pré-scientifiques et/ou mystiques, à des modèles de vie ascétique, de sagesse et/ou de sainteté qui n’ont pas cessé d’interroger la différenciation occidentale entre « corps » et « esprit ». Ce que la devise de l’Ecole Française de Yoga exprime ainsi : « L’esprit prend corps, et le corps retrouve l’esprit ».

Co-piloté par Bernard Andrieu (Université Paris Descartes EA 3625 TEC & GDRI 836 CNRS, associé à l’UMR 6872 CNRS, philosophie du corps), Patrick Tomatis (Président de l’EFY, membre associé à MODYCO, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, UMR 7114, yoga, sciences du langage, rythme), Ysé Tardan-Masquelier (Directrice projets de l’EFY, membre de l’IRER, Paris IV Sorbonne, et de l’ISTR, Institut Catholique de Paris, anthropologie comparée des religions, hindouisme)

Ce séminaire se veut un laboratoire pluridisciplinaire, qui répond à ce laboratoire « multiplanaire » qu’est le corps. Nous voudrions qu’au fil du temps, s’y rencontrent et dialoguent philosophie, anthropologie, ethnologie, sociologie, psychanalyse ; histoire des idées, des techniques, des religions, de l’art ; sciences du vivant, médecine ; linguistique, sémantique. Voici un premier essai, pour une année exploratoire.

5 séances, les Jeudi 24 novembre 2016, 15 décembre 2016, 26 janvier 2017, 23 février 2017, 30 mars 2017, de 15h30 à 18h30, à l’Ecole Française de Yoga (EFY), 3 rue Aubriot, 75004 - Paris

Organisation : Une thématique par séance, 2 ou 3 exposés - discussion - études de cas – compte-rendus d’ouvrages - Expérimentation de certains exercices notamment en yoga - Apports vidéos

1/ De quelle expérience parlons-nous quand nous disons « corps » ? - Jeudi 24 novembre 2016

  • Bernard Andrieu : corps vivant, corps vécu, les hypothèses de l’émersiologie
  • Ysé Masquelier : "Corps" au singulier et au pluriel, regard d'anthropologue
  • Basile Doganis, ancien élève de l’ENS, docteur en philosophie, réalisateur et scénariste : les arts gestuels japonais, des matrices pour « penser à partir du corps »

 

2/ Sentir, s’éprouver, observer - Jeudi 15 décembre 2016

  • Thierry Pozzo, Laboratoire INSERM U1093, Université de Bourgogne : Exploration sémantique à partir des neurosciences (sensation – perception/action – émotion – cognition)
  • Patrick Tomatis, exploration des mêmes thématiques à partir de la pratique du yoga

 

3/ La dynamique de l’incorporation : respiration, souffle, conscience - Jeudi 26 janvier 2017

  • Patrick Tomatis : Prânâyâma, spécificités de la rythmique respiratoire en yoga – l’incorporation  des rythmes - respiration, attention, concentration - régulation de la respiration et régulation des émotions
  • Gianna Dupont, formatrice d’enseignants de yoga, de danseurs et chorégraphes, et Myriam Gourfink, chorégraphe, Ecole Française de Yoga : Souffle, mouvement, intériorité dans les arts du corps venus d’Asie ; durée, lenteur, rythme
  • Ysé Masquelier : corps, souffle et vie de l’esprit dans différents corpus traditionnels

 

4/ Le corps libéré : s’affranchir ou s’approfondir ? - Jeudi 23 février 2017

  • David Le Breton, professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg et membre de l’Institut universitaire de France : La « fabrique du corps » : le corps modelé par la culture et support d’identité, le corps comme lieu d’une construction de soi - Intercorporalité et intersubjectivité
  • Claire Heggen, co-fondatrice du Théâtre du Mouvement, professeur à l’Ecole nationale supérieure des arts de la marionnette : Une poétique du corps : chair et présence – corps de soi, corps de l’autre – travailler la confiance – corps et empathie

 

5/ Le corps médiateur et relationnel - Jeudi 30 mars 2017

  • Leili Anvar, ancienne élève de l’ENS, maître de conférences en langue et littérature persanes (INALCO), productrice d’émissions sur la spiritualité (France Culture) : Le corps affranchi de la pesanteur : vol, rapt, perte et extase dans les expériences mystiques
  • Patrick Tomatis : Désinscription des tensions et des peurs dans le travail du yoga – qu’est-ce que lâcher-prise 
  • Bernard Andrieu : conscience de soi et dynamique des expériences d’immersion
  • Discussion finale : Une « intériorité transcendante » (B. Andrieu), au fondement de la créativité et de la relation à l’autre