Boitelle Philippe

Maitre de Conférences des Universités - Praticien Hospitalier - CHU de Lille

boitelle

drphilippe.boitelle@gmail.com

Enseignement : Faculté d’odontologie de Lille

Philippe est responsable de l’enseignement de CFAO et chargé de cours à la Faculté d’odontologie de Lille depuis octobre 2011. Il a été, de septembre 2007 à septembre 2011, Assistant Hospitalo-Universitaire (AHU) en Prothèse au Centre Abel Caumartin (CHRU de Lille) et à la Faculté d’Odontologie de Lille.

Recherche : URB2i

Philippe étudie des paramètres d’influence, de la qualité, de la précision, de  l’usinabilité et de l’état de surface des blocs en matériau céramique ou composite destinés à la prothèse dentaire.

Il a obtenu une Maîtrise des Science Biologique et Médicale et qu’il a poursuivi par un Master 2 recherche « Biologie-Santé » (Ecole Doctorale Biologie-Santé) à l’Université Lille Nord de France. Philippe à soutenu son doctorat le 9 décembre 2015.

La problématique de sa thèse est :

L'évaluation tridimensionnelle du joint dento-prothétique en technique CFAO. La méthode "trip scan", intérêts et limites.

Résumé de sa thèse :

Les techniques de réalisation des reconstitutions prothétiques en Odontologie ont été profondément modifiées par l'avènement et le développement de la Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur (CFAO). La qualité d'une prothèse fixée est caractérisée par la bonne adaptation de celle-ci sur son pilier dentaire afin d'assurer la longévité de l'assemblage dento-prothétique.  L'évaluation  de  l'adaptation  marginale  et  interne  par  l'analyse  du  hiatus  est  un élément essentiel du contrôle de leur qualité. Cependant, la littérature rapporte de nombreuses
méthodes d'évaluation de l'adaptation compromettant d'autant la comparaison pertinente et la validité des valeurs de ces hiatus. Le but de cette thèse est la mise au point d'une méthode de mesure du hiatus dento-prothétique qui bénéficierait de qualités  métrologiques suffisantes pour
rendre pertinente la comparaison et l'analyse des différentes chaînes de mesure accessibles sur le  marché.  L'étude  des  besoins  métrologiques  de  l'évaluation  du  hiatus  et  des  méthodes  de mesure recensés dans la littérature a permis de retenir une chaîne de mesure, dénommée "Triple scan". Grâce aux résultats obtenus au cours de ces travaux, cette méthode semble pertinente pour évaluer tridimensionnellement le hiatus dento-prothétique. Elle a été comparée à d'autres méthodes  documentées  et  validées  dans  la  littérature  telles  que  la  méthode  des  répliques  en élastomère  et  celle  utilisant  la  microtomographie  Rx.  Les  résultats  obtenus  conduisent  à conclure que la méthode "Triple scan" serait plus appropriée dans les expertises approfondies sur les performances des systèmes de CFAO en termes de fidélité aux paramètres fixés et de reproductibilité de leur fabrication.

Domaines d'expertise

CFAO dentaire, Hiatus dento-prothétique, microtomographie à rayons X, reconstruction tridimensionnelle.